ateliers

http://images.collectif-libertalia.be/spectacles/chroniquebancale/arm.jpg

Chronique bancale


Une création théâtrale en atelier réalisée avec le Cpas de Saint-Gilles (2015)

Avec
Evelyne, Mélodie, Charline,
Emilie, Claire, Lisa,
Laure, Fabienne, Déborah, Olivier, Neneh, Karen, Armande, Jana, Chantal,
Saïd, Fanny, Jeannine

Mise en scène
Julie De Cock
Robin Carton

Un petit square entre les buildings, un petit bout de vert dans la ville, quelques bancs, des arbres et au milieu une fontaine. La légende raconte que quiconque jette une pièce dans la fontaine voit son souhait se réaliser. C’est dans ce décor bucolique que les habitants du quartier se rencontrent.

Entre Henrik, gardien du parc de père en fils, des pensionnés de la maison de repos attenante, un SDF, des jeunes, une bourgeoise, un écolo passionné, une journaliste indépendante… les rencontres promettent d’être surprenantes.

Au loin, un projet immobilier guette le square. Face à cette menace, les habitants vont-ils défendre leur espace et sauver leurs rêves ?

Un spectacle au ton décalé, dans lequel des habitants de Saint-Gilles et de futurs assistants sociaux, étudiants à L’IESSID, se rencontrent pour discuter, échanger et créer sous le regard complice de Robin Carton et Julie De Cock, membres du Collectif Libertalia, en collaboration avec le CPAS de Saint-Gilles.

A lire – « En quoi la fonction qui nous est dévolue -aider artistiquement une personne à mettre sa parole en scène- nous enferme-t-elle dans une case, et parfois une posture, qui nous sépare de ceux auxquels nous nous adressons? Comment sortir de cette case? » Un texte rédigé par Patrick Duquesne fait écho à ces questions débattues par les comédiens animateurs du Collectif Libertalia. L’article a été publié dans le n° 35 (juillet 2014) du journal de Culture et Démocratie et s’intitule: « Usagers du CPAS et futurs assistants sociaux font du théâtre à Saint-Gilles… Pour désobéir au rôle social établi? »

La Première de Chronique bancale a eu lieu
au Magic Land Théâtre à Schaerbeek, le 21 mai 2015.
Le spectacle a ensuite été joué
au Théâtre Molière à Ixelles, le 15 septembre 2015.