Origines

Notre démarche trouve son origine dans les initiatives qui, partout dans le monde et à toute époque, ont voulu désacraliser le théâtre en refusant de le considérer comme séparé de la vie. Qu’on l’appelle Théâtre en mouvement en France ou Théâtre Intervention au Québec, Théâtre en Construction en Italie ou Théâtre Action en Belgique, il s’agit toujours de la même passion à nous transformer, nous et nos publics, en acteurs de nos propres vies, prêts à tout pour ne pas laisser les autres penser et agir à notre place.

Nos influences n’ont pas de frontières et, sans jamais sacrifier au culte de la personnalité, nous nous reconnaissons tout autant dans la façon dont le Brésilien Augusto Boal remet le public au coeur de la représentation à l’aide du Théâtre Forum, que dans la critique des conventions théâtrales proposée par le Polonais Jerzy Grotowski, dont s’inspirent partiellement nos techniques d’expression non verbales.

Notre pratique artistique est enracinée dans une longue expérience d’intervention, locale et internationale, auprès des écoles, des universités, des prisons, des syndicats, des associations socioculturelles… et même des théâtres. Les questionnements partagés sur le terrain sont une source d’inspiration, tant pour les créations professionnelles que pour les réflexions qu’ils suscitent dans notre équipe, et que nous publions régulièrement.

Le Collectif Libertalia perpétue l’approche artistique et politique qu’une partie de ses membres a défendu pendant près de 30 ans au sein du Collectif 1984 et qui consiste à faire du théâtre et du social ou, mieux dit, à faire un art de la rencontre entre création théâtrale et expression sociale. Et ce, comme par le passé, dans une perspective résolument internationale.