Influences

Les influences du Collectif Libertalia sont intimement liées à notre refus d’un monde qui érige argent et paraître en souverains de l’existence.

Les périodes de l’histoire qui ont vu ces valeurs bousculées ont systématiquement engendré d’énormes bouleversements dans le domaine de la créativité artistique, et plus particulièrement dans le rapport entre acteurs et spectateurs. Nos influences, qui s’inspirent de ces questionnements sur l’activité artistique, vont de la critique dadaïste et surréaliste de l’art au début du siècle passé, aux multiples tentatives de faire du théâtre une activité dépassant la simple représentation, dans les années ’70.

Cette dernière période, qui a notamment vu naître le Mouvement de Théâtre-Action, a connu un bouillonnement artistique intense et une remise en question fondamentale de la relation habituelle existant entre artistes et publics. Des troupes comme le Living Théâtre aux Etats-Unis proposent aux spectateurs de venir sur scène s’associer à leur Paradise Now!; Jerzy Grotowski, en Pologne, place le public au centre de la scène dans des lits d’hôpitaux, pour mieux faire ressentir au spectateur l’enfer de la folie; le Bread and Puppet aux Etats-Unis conçoit d’immenses marionnettes avec lesquelles il participe aux manifestations; en France, le 1789 d’Ariane Mnouchkine s’empare littéralement des spectateurs et les fait participer à la prise de la Bastille; le San Francisco Mime Troupe (avec lequel nous avons collaboré en 1998) interpelle directement les gens dans les parcs publics en présentant gratuitement leurs spectacles; le Teatro Oficina au Brésil descend dans la rue et brave la censure; Dario Fo en Italie transforme en 10 jours des faits d’actualité en spectacle, etc. Bref, cette période voit les limites entre représentation et vécu sérieusement ébranlées. Cet état d’esprit influera directement sur la naissance du Théâtre Action qui met au coeur de ses intentions l’action participative.

Héritage contemporain de ces années, nous pratiquons aujourd’hui encore la technique du happening pour certaines animations, l’expression non verbale inspirée de l’école Grotowski pour nos formations d’acteur, le théâtre forum ou le théâtre invisible d’Augusto Boal pour certaines interventions ou encore, des techniques proposées par Franck Lepage, telles les porteurs de parole.