Festivals

FITA Teatro Azione
San Casciano juin – juillet 2012


9ème FITA ITALIE (du 9 juin au 7 juillet 2012)
à San Casciano in Val di Pesa (Florence)

Amour et Révolte

Il en va au théâtre comme dans la vie. Tout commence
toujours par une scène d’amour.

Roméo déclare sa flamme à Juliette qui, de son balcon, se
laisse bercer par la douce voix de son amant. Roméo et Juliette veulent juste
s’aimer et partir ensemble. L’amour est là, nécessaire, vital et fragile. Mais aujourd’hui
dans le monde, rien n’est simple. Juliette a perdu son travail et Roméo, qui
est Tunisien, a pour seuls papiers des petits paquets de mouchoirs qu’il vend
aux passants. Nous sommes en 2012. La crise frappe fort. Roméo saigne et
Juliette pleure. De tristes augures ressuscitent même une ancienne prophétie
Maya sur la fin du monde. Pas d’avenir pour les amants de Vérone. Alors Roméo
se prend la tête entre les mains, et s’enfuit en courant malgré les cris de sa
bien-aimée. Et Juliette se retrouve seule, sans voix, enfermée sur son triste
petit balcon de banlieue. La révolte est là, inévitable, passionnelle et
violente…

Il en va au théâtre comme dans la vie. Tout n’est que
changements, imprévus, rebondissements.

Juliette se visse une casquette sur la tête, enfonce ses oreillettes
et branche son mp3. Elle enjambe le balcon. Un refrain de Muse à fond dans les
oreilles, elle saute les obstacles et court après sa vie. Au beau milieu de la
foule, elle rattrape Roméo et le traîne de force jusqu’à un train qui part pour
Gênes. Là, elle le pousse sur un bateau qui les emmène vers la Méditerranée. A
peine débarqués en Tunisie, Juliette empoigne violemment Roméo. « Ecoute
joli cœur, l’amour n’est pas un jeu qui se joue tout seul ! J’ai besoin
qu’on se serre les coudes, toi, moi et les millions de fantômes qui comme nous ont
une dévorante envie d’horizons nouveaux. Cette fois, pas question de laisser
Shakespeare décider de la fin de cette histoire. Nous ne sommes pas
seuls ! » Et là, comme par miracle, alors que Juliette étreint encore
le col de Roméo, une étincelle jaillit. Autour d’elle, le sol se met à
trembler. Une rumeur gonfle la rue, s’empare de la ville. On les croirait
surgis d’un film en 3D : des tas de petits Roméo et Juliette se regroupent,
les entourent puis les dépassent en chantant les mêmes mots. Comme le refrain
d’un gospel qui aurait des airs de rap. «  Nous n’avons pas de nom. Nous
sommes légions. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Et nous
arrivons. »

Une énorme vague de colère déferle alors sur la planète
entière et envahit places et rues pour chanter l’amour et la révolte, d’abord
en Tunisie, puis en Egypte et en Lybie, ensuite en Europe, en Grèce, en
Angleterre, et même à Wall Street qu’occupent les révoltés, puis en Russie, en
Roumanie…

Il en va au théâtre comme dans la vie. L’histoire n’est jamais
toute tracée. Il arrive que ses acteurs en décident le dénouement…

On se prend alors à rêver à de nouveaux départs pour tous
les Roméo et Juliette du monde. Une grande effervescence chaotique et créative
où l’existence cesse enfin d’être évaluée en termes d’argent et où les agences
de notation, remplacées par des groupes de mathématiciens fous d’amour,
attribuent leur note la plus haute à un monde ouvrant enfin la voie à
d’authentiques rapports humains loin de la concurrence et de la compétitivité.

Il en va au théâtre comme dans la vie. Tout finit toujours
par une scène d’amour. Alors, demandons l’impossible, rejoignons la résistance
et tombons amoureux ! Rideau !

Patrick Duquesne.

! cliquez pour voir le reportage d’Antenne Centre !

Programme
 
° 9 juin – AVANT-PREMIERE – « SEMINIAMOLI », performances théâtrales proposées par les « Contadini arrabbiati », des travailleurs du monde rural, sur des questions touchant à l’agriculture – OUR TURN (danse) par Valeria Cosi, avec A.C. Demidoff – LOVE/HEART, performance de DANSE-ACTION proposée par Valerio Bellini.

° 28 juin – INAUGURATION du Festival – AMOUR ET REVOLTE, une ballade aux 4 coins de San Casciano, proposée par Dimitri Frosali, accompagné d’une série de Roméo et Juliette en mal d’amour et de révolte, et ponctuée d’interventions musicales et théâtrales sur le thème.
 
° 4 juillet – SIX COURTS THEATRAUX INTERNATIONAUX (petites formes) sur le thème de l’amour et de la révolte, proposés par des compagnies théâtrales provenant de la Commuauté Française de Belgique (Compagnie du Campus, Compagnie Buissonnière, Alvéole Théâtre, Acteurs de l’Ombre) et d’Italie (Laboratorio Amaltea, Kymeia, Teatro dei Passi, Paolo Ciotti, Contadini Arrabbiati).
 
° 5 juillet – TEMOIGNAGES sur le PRINTEMPS TUNISIEN et les REVOLTES EN GRECE, et RENCONTRES D’ATELIER entre comédiens et animateurs de théâtre-action venus de Belgique, de France, d’Italie, de Grèce et de Tunisie, animées par les animateurs et animatrices du Collectif Libertalia
° 6 juillet – CINQ NOUVEAUX COURTS THEATRAUX INTERNATIONAUX (petites formes) sur le thème de l’amour et de la révolte, proposés par des compagnies théâtrales provenant de la Commuauté Française de Belgique (Théâtre du Public, Compagnie Maritime, Collectif Libertalia) et d’Italie (Laboratorio Amaltea, Kymeia, Contadini Arrabbiati).
° 7 juillet – PERFORMANCE PUBLIQUE résultant des RENCONTRES INTERNATIONALES D’ATELIER effectuées durant la semaine entre témoins, opérateurs sociaux et comédiens-animateurs.